UA-73313134-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 26 novembre 2014

François Place, une rencontre EXCEPTIONNELLE !!

 c987a1b31fd3f1f08322280ca0954f48_S.jpgLettres du Monde 2014 - François PLACE 

Rencontre animée par David Fournol

Mercredi 26 novembre 2014, 18h

à la bibliothèque du Haillan

 

mercredi, 19 novembre 2014

Les 7 pépites de Montreuil 2014

 9782070662937,0-2356418.jpgLa Pépite Roman pour adolescent revient à Timothée de Fombelle pour Le livre de la perle (Gallimard jeunesse). Ce roman pour adolescent retrace la trajectoire de Joshua Perle, fugitif ayant amassé un trésor en attendant de pouvoir rentrer chez lui. Exilé, il essaie d’échapper à ceux qui le traquent et espère retrouver la fille qu’il aime.

9782355580833,0-2005192.jpgLa
Pépite Documentaire distingue l’artiste plasticien Nicolas Jollivot pour Chine, Scènes de la vie quotidienne (HongFei).

 

 

web-pozadi01.jpgLe jeu d’aventure pour enfants Botanicula, des Tchèques Jaromír Plachỳ et Peter Stehlik du Amanita Design Studio, reçoit la Pépite Création numérique (jeu à partir de 8/10 ans, également disponible sur PC, Mac et Linux).

Enfin, la
Pépite Livre d’art récompense Tous les Ponts sont dans la nature de Didier Cornille (Hélium). Ce livre s’adresse aux plus de 7 ans et détaille dix ponts mythiques à travers le monde, du Golden Gate de San Francisco au Viaduc de Millau.

TLPSDLN_couverture_2014.02.jpg

sources Livres Hebdo

 

 

La pépite BD et Manga

 Exceptionnellement, deux BD sont couronnées

9782203081239,0-1999609.jpg9782330012861,0-1435902.jpg

 

06:55 Publié dans - BD | Lien permanent | Commentaires (0)

Les pépites ALBUMS

                   La pépite de l'ALBUM                              

9782812607141,0-2347210.jpg

La pépite PETITE ENFANCE

9782364744936,0-2240175.jpg

lundi, 17 novembre 2014

Les pépites du Salon DEMAIN !!

images.jpg62 œuvres concourent pour les prix littéraires du Salon, rendez-vous le 18 novembre pour connaître les grands gagnants dans chaque catégorie.

la sélection des ALBUMS

Les parrains des pépites
Marie Desplechin et Gilles Bachelet

parrainspepites.jpg

mardi, 11 novembre 2014

Institut Charles Perrault : Histoires de famille

logo.pngColloque

Pour marquer son vingtième anniversaire, l'Institut International Charles Perrault co-organise, avec l'Université Paris 13, un colloque international intitulé "Histoires de famille : filiation, transmission, réinvention", qui se tiendra les 27 et 28 novembre 2014.

Il est possible de s’inscrire à une seule des deux journées.  LE PROGRAMME

 

 

jeudi, 06 novembre 2014

Les filles et les garçons : un vrai bonheur !!

(Les éditions des Grandes Personnes) rééditent 2 titres de Nikolaus Heidelbach,

mardi, 04 novembre 2014

une belle artiste à Bordeaux

Jacqueline_Duheme_copyright_J_Sassier-202x300.jpgL'auteure et illustratrice Jacqueline Duhême est à la librairie Comptines le jeudi 13 novembre à 18h30 pour une rencontre suivie d'une dédicace.

Comment procédez-vous quand vous allez illustrer un livre ?
Je suis enceinte. J’ai mon idée, je porte le texte et je me réveille souvent avec les images. Parfois ça vient du premier coup et il faut retoucher, parfois il y a plusieurs essais. Il y a une atmosphère à chaque fois dans un livre : une couleur, des images se dégagent déjà autour des mots, c’est donc assez facile à voir. Les mots sont des couleurs. Quand on a l’ambiance, il n’y a qu’à rentrer dedans et s’en servir pour utiliser la couleur qui sera la dominante du livre. Je fais mon projet au crayon et en général je mélange aquarelle et gouache.

Quels sont les peintres qui vous ont inspiré ?
J’apprécie beaucoup Balthus. Et j’ai beaucoup aimé Pablo car il avait un talent incroyable. J’ai là, la lettre qu’il m’a envoyée pour la naissance de ma fille (une colombe dessinée, ndlr). J’ai toujours gardé en tête ses bons conseils : « N’oublie pas que l’œil est une boule ». Il se référait beaucoup à l’anatomie. Malgré tous les trucs qu’il faisait complètement déconstruits, décousus, il avait sans arrêt en tête la notion de l’anatomie, de la construction du corps de l’animal, il restait très classique dans le fond. Il n’oubliait jamais les vraies proportions. J’ai beaucoup d’admiration pour Picasso, c’était vraiment un type épatant, Matisse aussi. Il y a tellement de peintres que j’aime, Odilon Redon par exemple. .../...

                                                            extrait d'un entretien à l'Express 18 juin 2014

Jeudi 13 novembre - 18h30 à la librairie Comptines