UA-73313134-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 10 octobre 2011

Une découverte....

Nos collègues d'Entre les lignes ont publié dans le journal ECLA un article sur leur visite de la médiathèque, le voici :

La Salaborsa

Rowena Bayle, Gisèle Callède, Brigitte Chastanet, Véronique de Wilde, bibliothécaires membres d’Entre les lignes (association de bibliothécaires spécialisés jeunesse en Gironde)

 Voyage au cœur de la bibliothèque Salaborsa :                  « Multiculturelle, multimédia et contemporaine »  Salaborsa, lieu de vie et de culture en plein cœur de Bologne !
 Donnant sur la piazza Maggiore, la médiathèque, ouverte en 2001, s’impose en véritable institution, forte d’un cachet particulier avec son agora dont le sol, par transparence, permet d’en admirer les fondements archéologiques.


 Véritable lieu de rencontre intergénérationnel avec un espace restauration, cette agora se présente aux visiteurs comme une place animée accueillant les expositions et la présentation des nouveautés. Au fond, face à l’entrée, se situe la banque de prêt centralisé dont le chemin balisé marque la proximité des salles de lecture où règne un silence contrastant avec l’agitation extérieure.


 Après la visite des secteurs adultes et musique où nous apprenons de nos deux guides que l’équipement des ouvrages ainsi que les prêts et retours sont externalisés, nous poursuivons notre exploration. Sur la galerie du 1er étage, l’espace presse, très fréquenté par une majorité de retraités à cette heure, est équipé de nombreux quotidiens et revues en langues étrangères et de postes de cours de langues en ligne. Cette galerie s’ouvre sur diverses pièces : un espace dédié à l’autoformation avec une salle de travail et l’espace vidéo et cinéma où les VHS côtoient les DVD. Au sol, un portable se recharge, ça nous interpelle un peu…


 La promenade du 2e étage sert à la présentation de projets d’urbanisme de la ville ainsi qu’à des ateliers de l’université qui se déroulent dans de petits box vitrés. Au passage, nous croisons un vieil homme plongé dans sa tablette numérique…
 Nous descendons et retrouvons, sur l’agora, un bibliothécaire jeunesse.
 Lors d’une restructuration en 2008, l’espace petite enfance a trouvé sa place sur l’agora, choix symbolique et pratique en lien avec le programme national « Né pour lire ». Il accueille les tout-petits et toutes les personnes qui gravitent autour de l’enfant : sages-femmes, parents, éducateurs…, chacun ayant son rôle à jouer dans l’éveil au plaisir de lire des enfants. Volontairement facile d’accès, cet espace accompagne l’enfant dans son développement : on peut s’y préparer à l’accouchement, allaiter, langer, chauffer un biberon, lire des histoires… Tout est prévu !


 La visite se poursuit chez les plus grands : une succession de pièces aux allures variées ornées de grandes fresques décoratives réalisées par des illustrateurs de Bologne. Nous sommes impressionnées par le nombre d’ouvrages dans toutes les langues. Le bibliothécaire explique que des lectures à voix haute sont organisées avec les nombreuses communautés de Bologne. Nous finissons par l’espace adolescents et la visite du grand auditorium.


La Salaborsa partage les projets de nombreuses structures locales, l’action culturelle à Bologne est dynamique, mais quel contraste entre une étonnante modernité dans l’offre de services et la nécessaire adaptation aux locaux anciens ! 

Nous repartons pleines d’idées et d’envies. De quoi réfléchir et remettre en chantier nos pratiques !

Juillet 2011

Commentaires

bravo pour cet article et vive les BB!

Écrit par : vivinana | lundi, 10 octobre 2011

Les commentaires sont fermés.