UA-73313134-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 07 mai 2010

Une triste nouvelle pour les amis d'Oscar Hibou

oscar-hibou-tetiere-03.gif

Depuis plus de 25 ans, ici à la même place au 23 de la rue Huguerie, la librairie Oscar Hibou a aidé à faire découvrir de jeunes auteurs, de jeunes éditeurs, nos coups de cœur, compléter vos collection de BD, discuter de telle ou telle nouveauté, prendre des cafés, trouver le cadeau idéal pour l’anniversaire de vos enfants ou de vos conjoints, participer à la vie culturelle de votre quartier, de votre ville. Pendant tout ce temps nous avons mis en avant les livres qui nous paraissaient importants de transmettre, car c’est bien là notre rôle, la transmission. Pendant ces 25 ans d’échanges, de points de vues, de convictions, nous sommes devenus amis avec la plupart d’entre vous, et quand nos problèmes financiers sont apparus il y a 3 ans vous avez toujours été là pour nous soutenir. Vous avez été patients (très patients) quand vos commandes n’arrivaient pas, mais toujours fidèles et jamais de mauvaise humeur (sauf un ou deux quand même).
Pendant ces 3 dernières années nous vous avons expliqué combien notre métier était dur et compliqué, car il ne nous permet que de très petites marges bénéficiaires et vous le savez tous, les bénéfices sont le nerfs de la guerre. Aujourd’hui nous ne pouvons plus continuer à nous battre et comme d’autres petites librairies indépendantes dans la région et dans la France entière nous sommes obligés de fermer car le combat est trop dur.
Je vous remercie au nom de mon équipe (Amandine, tellement passionnée et Delphine, tellement bavarde et tout aussi passionnée) de cette relation si particulière qui s’est tissée entre nous pendant tout ce temps, vous nous avez beaucoup appris et nous espérons que c’est réciproque.
Nous nous recroiserons certainement, Bordeaux est une toute petite ville….

David Fournol et sa merveilleuse équipe de trois mousquetaires.

Commentaires

Tu vas nous manquer.

Écrit par : Picault Sophie (St Michel) | vendredi, 07 mai 2010

Les commentaires sont fermés.