UA-73313134-1

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 17 septembre 2010

Georges Lemoine, illustrateur

images.jpgPour commencer cette nouvelle année (scolaire)...

un petit coup de gueule !

 

Ne cherchez pas l’index des illustrateurs

 

Les éditions Gallimard Jeunesse viennent de publier le catalogue Folio Junior 2010. Bel objet de 96 pages. Vous y trouverez, reproduites en couleur et petit format, toutes les couvertures des œuvres de littérature illustrée éditées dans cette collection, accompagnées de notices. Or, ce nouveau catalogue ne mentionne aucun nom d’illustratrice ou d’illustrateur, à quelqu’endroit que ce soit.

Cherchez, vous ne trouverez rien.

Page 82 : Index des titres. Page 88 : Index des auteurs. Page 90 : Index des mots clés. Page 96 : Interviews d’auteurs (écrivains). Ne cherchez pas l’index des illustrateurs, il n’y figure pas !

Vous en conviendrez, cette absence est un peu forte et scandaleuse !

Nous savons, depuis sa création par Pierre Marchand au milieu des années 1970, que cette collection doit autant aux images qui en ont fait la parure, qu’aux textes qui en ont assuré la renommée depuis trente cinq ans. Dès cette création, il était clairement voulu et défini par l’éditeur, que le dessin et l’image feraient partie intégrante de cette nouvelle aventure éditoriale, et cela fut fait, avec la prodigieuse réussite que l’on sait. par conséquent, je trouve l’exclusion de ce catalogue des noms d’artistes-auteurs-illustrateurs tout à fait insupportable... injuste et méprisante.

Je dois également faire part ici de mon émotion face aux nouvelles pratiques éditoriales qui consistent à vider certains titres en Folio Junior de leur contenu illustré, sans que les auteurs-illustrateurs en soient le moins du monde informés.

Questions : Quelles instances décident la suppression des illustrations initialement créées pour telle ou telle publication ? Dans quel but ? En vue de quel profit ou bénéfice ? À partir de quels critères intellectuels, esthétiques ... mercantiles ?

Où et quand cesseront cette appauvrissante déconstruction, cette démolition systématique ?

Auteurs-illustrateurs voyons aussi nos droits d’auteurs bien évidemment s’en ressentir, et en définitive se trouver menacés de disparition ! Il faut le souligner.

 

Bien à vous, et respectueusement,

Georges Lemoine

( 16 juillet 2010 )

illustration G. Lemoine - Comment Wang-Fô fut sauvé

Merci au CRILJ d'Orléans pour sa veille citoyenne....